Comment ouvrir une agence d'intérim en France ?

Les étapes du lancement d'une entreprise de travail temporaire

Avec une crise qui n'en finit pas et une législation de l'emploi appelée à changer en profondeur, les entreprises de tous les secteurs font de plus en plus confiance à l'intérim. Que vous décidiez de vous lancer en indépendant ou en franchise, les étapes sont sensiblement les mêmes. Mode d'emploi.

Le cadre légal

Quand on se lance dans la création d'une agence d'intérim, on est tenu de respecter les articles L1251-1 et suivants du Code du travail. Ces textes régissent l'activité des entreprises du travail temporaire au fil des lois qui sont venues préciser certains aspects, comme la loi Borloo par exemple. Depuis 2005, cette dernière requiert qu'une entreprise d'intérim se consacre exclusivement à cette activité (ce qui inclut le recrutement et le travail en temps partagé). Les contrats de travail en intérim doivent être établis en respectant le cadre légal en vigueur. Il est conseillé de vous faire aider par un avocat spécialisé en la matière.

Avant de vous lancer, vous devrez déposer vos statuts et les pièces de votre dossier au centre de formalité des entreprises (CFE) de votre département. Cet organisme se chargera de vous identifier auprès des organismes d’État comme l'URSSAF et les impôts. La loi du 2 janvier 1979 rend obligatoire le dépôt d'une caution financière (d'une somme de 120.680 € en 2015). Cette caution peut être garantie par une banque, une compagnie d'assurances ou un organisme professionnel comme la Socamett. En cas de difficultés financières pour votre entreprise, elle servira à couvrir les charges sociales et les salaires des intérimaires.

Déclaration et inscriptions

Avant de démarrer toute activité, vous êtes tenu de remplir le formulaire Cerfa de déclaration préalable que vous adresserez à l'inspection du travail du département. Il faudra également inscrire votre société aux caisses de retraite et de prévoyance : l'Instance régionale et de Promotion de la Santé (IREPS) et éventuellement AG2-REUNICA. L'adhésion à un centre de médecine du travail, c'est à dire un centre de santé au travail interentreprises, est également obligatoire.

Enfin, la déclaration auprès des organismes paritaires (FAFTT, FASTT, FPE-TT) est conseillée. Ils vous permettront d'améliorer la vie de vos intérimaires. La cotisation au CPPN-TT, qui organise le droit syndical dans le secteur, est obligatoire et fonction de l'effectif en équivalent temps plein.

Intégrer un réseau d'agences d'intérim

Toutes ces démarches pour créer une agence d'intérim représentent beaucoup de travail et de recherches avant même l'ouverture. Ensuite, il faudra relever les défis du marketing, du recrutement et du développement de l'activité. C'est pourquoi la majorité des créateurs d'entreprises décident de se lancer en franchise sur le marché du travail temporaire. Signer un contrat de franchise avec une enseigne reconnue garantit de recevoir une assistance à tous les niveaux : du montage du projet à l'ouverture, en passant par la recherche de financement et l'aménagement des locaux. En outre, le démarrage est facilité par la notoriété de la marque du franchiseur.

Derniers articles de la rubrique