Le marché de l'intérim propice à la franchise ?

Quelles perspective pour l'interim ?

Il y a des signes qui ne trompent pas. Les économistes le savent bien eux qui n'arrêtent pas de scruter avec attention extrême, mois après mois, les chiffres et les statistiques concernant le travail intérimaire dans notre pays. "Quand l'intérim va, c'est la reprise économique assurée pour très bientôt!" Tel est à peu près l'adage préféré des spécialistes de l'économie et de l'emploi dans notre pays. Pourtant, si embellie il y a, à qui profite-t-elle? Aux petits indépendants bien implantés dans leurs régions ou bien aux réseaux de franchise qui ont tissé leur toile dans l'hexagone ? C'est ce que l'on va essayer de comprendre dans cet article.

Les perspectives d'avenir pour l’intérim en franchise en FranceL'intérim se porte très bien en 2017 en France

Les chiffres et les statistiques des 5 dernières années sont sans équivoque. Le travail intérimaire en France se porte bien. Très bien même à en croire les organismes officiels qui pronostiquent pour très bientôt un retour à un niveau équivalent à l'avant crise de 2008 pour le travail temporaire. Signe avant-coureur de nouveau printemps pour l'économie française ? C'est très précisément l'avis des économistes qui veulent y voir un signe positif. Le recours à l'emploi intérimaire par les entreprises est en effet très souvent une première étape vers une reprise prochaine du recrutement durable des effectifs propres aux entreprises.
Commandes en hausse + effectifs en surcharge = embauches d'intérimaires. Telle pourrait être l'équation typique du genre de situation que l'on connaît en France en ce moment. En attendant une consolidation des activités, des marchés et des contrats, les agences d'intérim peuvent envisager leur avenir à court, moyen et long terme avec sérénité.
Avec une augmentation de 7 à 10% sur l'année 2016, les ouvriers qualifiés et les ingénieurs engrangent les contrats intérimaires. Et pour 2017, les spécialistes pensent que l'embellie va se poursuivre.
 

Des disparités sociologiques, géographiques et disciplinaires

Au début des années 2000, le marché de l’interim était encore réservé aux emplois non qualifiés. Depuis près d’une décennie, on constate sur les offres d’emploi en interim propose également des postes très qualifiés, OS ou techniciens de niveau supérieur Bac+3, voire de cadres et d'ingénieurs (Bac + 5).
Si en général, la dynamique va dans le bon sens pour les agences d'intérim, on peut dire que dans certaines régions, il est plus au beau fixe que dans d'autres. Ainsi, le marché de l’intérim semble être plus dynamique en Ile de France ou dans les Pays de Loire (plus de 10% de progression des contrats au premier semestre 2016 en moyenne) comparativement à l’Aquitaine ou la Normandie (à peine plus de 1% de progression au premier semestre 2016). Au niveau des secteurs d'activités, ceux qui s'en sortent le mieux (entre 7 et 11% d'augmentation sur le premier semestre 2016) ce sont les transports, le BTP et les services. Les secteurs de l'industrie et du commerce embauchent peu ( moins de 5% de progression au premier semestre 2016).
 

Le marché de l'intérim en France en 2017

La France compte environ 7000 agences d'intérim réparties sur tout le territoire. Même si les indépendants, bien ancrés régionalement, représentent une grande partie des responsables de l'ensemble de la profession, les réseaux franchisés gagnent de plus en plus de terrain. A l'instar de ce qui se passe dans le secteur immobilier, les petits indépendants rejoignent de plus à plus de grandes marques et des réseaux de franchise bien structurés.
Parmi les enseignes franchisées qui ont le vent en poupe ces dernières années, on peut citer les agences spécialisées dans un secteur d'activités. C'est le cas notamment de Agri Intérim qui multiplie les bons chiffres dans le secteur agricole.
En mutualisant les services annexes comme la communication et la publicité, les réseaux franchisés permettent à leurs partenaires sur le terrain, de se concentrer sur leur cœur d'activité, c’est-à-dire de mettre en place une force commerciale afin de vendre les prestations de placement d’intérimaires. L'image apportée à l'échelon national et reportée dans le réseau tout entier du coup n'est pas le seul avantage d'une agence intérimaire franchisée. La logistique, l'appui technique et juridique sont loin d'être des atouts négligeables, comparativement aux « indépendants » dont les structures ne permettent pas d'avoir ces compétences en interne. L'autre point positif, c'est la possibilité de récupérer des contrats signés à l'échelon national auprès de grands groupes ayant des antennes, des usines ou des bureaux, sur l’ensemble du territoire.
 

Demain, quelles sont les enseignes gagnantes ?

Le réseau Temporis lancé en 2000 est le premier réseau franchisé d'agences d'intérim généralistes de France. Avec plus de 140 agences, Temporis s'est durablement implanté sur le territoire. Pour rejoindre le réseau Temporis, le candidat doit avancer un apport personnel de 60 000 Euros. L’enseigne annonce un retour sur investissement dans les 2 ou 3 ans après avoir débuté votre activité
Temporis en 2017, c'est plus de 7500 intérimaires prêtant leur assistance à près de 4000 clients à travers la France. L'atout n°1 de Temporis ? Un service horizontal d'une quarantaine de permanents qui apportent leur support et leur expertise aux agences sur le terrain dans des domaines aussi variés que la qualité, la logistique, les aspects juridiques ou informatiques.

Aquila RH a été créée en 2009 et compte aujourd'hui une quarantaine d'agences. La franchise est spécialisée dans les domaines du BTP, du transport, de la logistique et de l'industrie. Aquila RH est une franchise généraliste proposant des apports personnels d'entrée de l'ordre de 25 000 Euros. Ce réseau de franchise mise avant tout sur son service de recrutement d'excellence et l’expertise des consultants polyvalents pour un développement résolument tourné sur le local.

Enfin, nous pouvons également faire référence à l’enseigne Toma intérim est un réseau de franchise créé en 2006. Aujourd'hui, le réseau compte une dizaine d'agences. Le concept, une solide formation de base couplée à une assistance robuste dans les domaines connexes.

Etant donné la conjoncture économique actuelle particulièrement favorable, tous les voyants semblent au vert pour le secteur de l'intérim en général, notamment en franchise. Dans un secteur très porteur, nul doute que les opportunités seront nombreuses dans les mois à venir. Des parts de marché sont en effet à prendre notamment du fait de l'accroissement de la demande, conséquence du frémissement de l'activité économique.

 

Derniers articles de la rubrique