Des résultats en hausse pour les sociétés d'intérim

Un premier trimestre encourageant pour toute l'Europe ?

« Comment se porte le marché que je vise ? » Telle est la première question que devrait se poser tout entrepreneur qui songe à se lancer en franchise. Le secteur de l'intérim n'est pas de tout repos : la crise aidant, le marché de l'emploi est souvent morose. Pourtant, quelques indicateurs encourageants font leur apparition. Tour d'horizon.

Le numéro deux européen en progression presque partout

Le groupe néerlandais Randstad, toujours en deuxième place sur le marché de l'intérim en Europe, a annoncé fin avril des résultats très satisfaisants pour le premier trimestre 2015. En effet, le chiffre d'affaires et le bénéfice de Randstad sont tous deux en progression, en dépit d'une forte concurrence sur son marché domestique. Avec 4,4 milliards d'euros, le chiffre d'affaires de Randstad progresse de 12 %, tandis que l'excédent brut d'exploitation (à 153 millions d'euros) a augmenté du double, c'est à dire +24 % sur un an. Les résultats diffèrent fortement selon les marchés : si la France et l'Espagne ne progressent pas, le chiffre d'affaires a progressé de 5 % outre-Atlantique, ce qui est un bienfait compte tenu que la plupart de l'activité du groupe est réalisée en Amérique du Nord.

Une reprise dans tous les pays d'Europe

Malgré le manque de résultats de marchés comme l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas et la Belgique, des progrès solides ont quand même été constatés par le directeur financier du groupe, Robert Jan van der Kraats, qui s'en est ouvert à l'agence de presse Reuters. Les résultats en France ont également progressé par rapport au trimestre précédent.

Mais les bonnes nouvelles ne sont pas uniquement tombées à Amsterdam. En effet, USG People, un spécialiste du recrutement et des ressources humaines lui aussi basé aux Pays-Bas, a également annoncé des résultats en progression, avec 571 millions d'euros de chiffre d'affaires et des bénéfices s'élevant à 121 millions d’euros. Le numéro deux néerlandais derrière Randstad possède des agences d'intérim dans treize pays d'Europe de l'Ouest et d'Europe Centrale.

France : les chiffres de l'intérim en progression

D'après les chiffres collectés par Pôle Emploi et l'Unedic, les intérimaires en France étaient au nombre de 601.300 en février 2015. Cela représente une progression de 0,7 % par rapport à janvier, et de 1,5 % sur les douze mois précédents. Ce sont là des indicateurs positifs pour les franchisés à la tête d'agences d'intérim dans l'Hexagone.

En effet, la fin de l'année 2014 s'était placée sous le signe de la morosité, avec 5000 missions perdues en octobre et une baisse de près de 3 % d'après le baromètre Prism'Emploi. Sur l'année, France Info annonçait une baisse de 20 %. La dégringolade aurait été imputable principalement à la mauvaise santé du secteur du bâtiment. Ce marché est en effet pourvoyeur d'une mission d'intérim sur cinq. Les régions de l'Ouest de la France (y compris l'Île-de-France) étaient les plus touchées, alors que l'Est avait progressé pendant toute l'année.

 

Derniers articles de la rubrique