Franchiseurs : pourquoi et comment intégrer la vie locale ?

Devenir une marque du quotidien en créant une enseigne franchisée

Cela n'est un secret pour personne : les enseignes de travail temporaire qui réussissent sont celles qui sont devenues synonymes du mot " emploi " pour les Français. Les experts en marketing dans le domaine de la franchise, mais aussi les commerçants indépendants, sont tous conscients des avantages qu'il y a à devenir un pilier de la vie de sa rue, de son quartier et de sa ville. Plus la relation entre un entrepreneur et sa clientèle est forte et chargée d'affect, plus l'image de l'enseigne s'en trouve renforcée, et plus le réseau dans son ensemble bénéficie.

Les franchises ont de l'avance


D'après les enquêtes de la Fédération française de la franchise et de la Banque Populaire, les commerçants sous enseigne seraient plus impliqués dans la vie locale que les indépendants (63 % en 2010). Les raisons sont multiples : les concepts des franchiseurs incluent souvent la relation à la clientèle dans leur savoir-faire ; l'assistance quotidienne du franchiseur libère du temps à l'entrepreneur, qui peut ainsi prendre le temps de réfléchir à la façon dont il peut s'intégrer au quartier dans lequel il est implanté ; besoin de contredire une image de " parachuté " ou d'envoyé d'une " grosse boîte " parisienne... Toujours est-il que les franchisés ont de l'avance quand il s'agit de faire partie du tissu social.

Pourquoi chercher l'intégration ?


Pour un nouveau franchiseur, l'enjeu de la vie locale est important : dans une conjoncture post-crise, une marque, surtout naissante, doit impérativement créer un lien émotionnel avec sa clientèle. L'intégration à la vie du quartier ou de la ville se double d'un enjeu à plus long terme : l'amélioration de l'image auprès d'une éventuelle future clientèle.

Pour le franchisé lui-même, cet investissement est immédiatement gratifiant : il reçoit une reconnaissance de la population, augmente sa notoriété et renforce un réseau qui lui servira forcément à développer son affaire. En outre, s'impliquer permet d'entretenir de bonnes relations avec les pouvoirs publics. L'enseigne se doit évidemment d'encourager ce type de comportement, puisque toute augmentation du chiffre d'affaires du franchisé se répercute sur les redevances qu'il lui verse.

Comment réussir son intégration

Il peut être difficile de lâcher les commandes de son entreprise, surtout pendant les premiers mois de son activité. Or, s'impliquer dans la vie locale demande du temps et des disponibilités. Une fois de plus, ce sont les entrepreneurs dotés d'une capacité à déléguer qui seront les plus avantagés à ce domaine. Mettre en place des relais efficaces pour gérer son agence de travail temporaire à distance est ici prépondérant.

Un moyen d'intégration qui ne demande guère de temps consiste à investir dans les associations locales : sponsoring d'événements sportifs, appui matériel aux associations et manifestations culturelles, il suffit d'un peu d'imagination. Pour les chefs d'entreprise qui disposent de plus de temps, il est également possible de s'impliquer dans les organisations locales : Chambre de commerce et d'industrie ou union commerciale, tribunal de commerce voire tout simplement en politique. Personne ne reprochera à un commerçant d'être un parachuté s'il participe aux listes électorales municipales !

Derniers articles de la rubrique