5 étapes pour ouvrir sa franchise d'intérim

Quels sont les passages obligés ?

Vous avez passé le grand oral devant le franchiseur de vos rêves et on vous a proposé de vous prendre à bord ? Félicitations ! C'est maintenant que le plus gros du travail vous attend. Avec l'aide votre nouveau partenaire, vous allez passer par 5 étapes pour enfin arriver au jour de l'ouverture de votre entreprise d'intérim franchisée.

1. Le business plan

Toute entreprise qui se lance doit se plier à l'exercice du business plan. Il s'agit d'un document qui résume l'affaire que vous projetez. Il décrit la nature de l'entreprise, la stratégie de vente et de marketing et comprend un prévisionnel financier. Ce document a deux buts : en premier lieu, c'est une sorte de répétition générale des premières années de la vie de votre entreprise. Il vous évitera bien des surprises sur le long terme. Ensuite, le business plan constitue la preuve de votre compétence en matière de lancement d'entreprise. Votre prévisionnel, réalisé sur trois ans, démontrera à vos partenaires que votre projet d'entreprise est rentable. Il se basera en partie sur les informations fournies par votre franchiseur dans le DIP et en réponse à vos questions.

2. Le financement

Ouvrir une franchise d'intérim coûte cher, et à moins que vous disposiez d'économies très conséquentes, vous devrez décrocher un ou plusieurs financements. Leur importance, et par là même les difficultés que vous devrez affronter, dépend évidemment du concept de votre enseigne. Dans tous les cas, votre business plan et votre compte prévisionnel seront vos meilleurs arguments pour convaincre les investisseurs, qu'il s'agisse de votre banquier ou de business angels. Votre franchiseur pourra peut-être vous proposer de travailler avec une banque avec laquelle il a passé des accords. En outre, prenez soin de rechercher toutes les aides financières qui pourraient vous éviter de contracter un emprunt au prix fort.

3. Le local

Une agence de travail temporaire doit avoir des locaux facile d'accès, ne serait-ce que pour des raisons de prestige et de marketing. Votre franchiseur aura certainement des critères pour l'emplacement de votre unité franchisée. Certaines enseignes maintiennent des listes de fonds de commerce disponibles, ce qui pourra écourter votre recherche. Une étude de zone de chalandise ou d'implantation peut s'avérer une bonne idée afin de garantir le potentiel commercial du local visé.

4. Le contrat

Vient ensuite le moment de s'engager. La tête de réseau vous aura préparé un contrat de franchise selon ses termes habituels. Rien ne vous oblige à le signer tel quel ! Prenez le temps de le lire en détail, de bien le comprendre, et le cas échéant de le faire étudier par un avocat spécialisé dans la franchise. Soyez conscient de votre valeur et n'oubliez jamais que tout est négociable.

5. Le lancement de l'agence

Avec l'aide de l'équipe du franchiseur, vous pourrez alors préparer votre premier jour d'activité. De nombreuses tâches vous attendront à ce stade : l'aménagement du local, la formation, la campagne de promotion, etc. Ce n'est qu'ensuite que vous serez prêt à ouvrir votre agence d'intérim.

Derniers articles de la rubrique